Edik Steinberg - Paris - Taroussa (1990-2012)

Edition bilingue français-russe

Edik Steinberg - Paris - Taroussa (1990-2012)

Bastianelli, Gilles
Manevich, Galina

Editorial Place Des Victoires
Fecha de edición marzo 2015 · Edición nº 1

Idioma francés-ruso

EAN 9782809912722
432 páginas
Libro


valoración
(0 comentarios)



P.V.P.  60,00 €

Sin ejemplares (se puede encargar)

Resumen del libro

L'artiste : sa vie, son oeuvre. Edik Steinberg (Né à Moscou en 1937, mort à Paris en 2012) est un peintre russe contemporain dont l'oeuvre géométrique s'inscrit dans la continuité de celle de Malevitch : à partir des années 1970, il ranime le Suprématisme, lui redonnant une expression spirituelle. Dans toute son oeuvre on peut y voir l'âme et l'immensité de la Russie. Ses compositions de carrés, de croix, de cercles, de triangles et de lignes incitent à la contemplation et formulent les corrélations universelles de la Terre et du Ciel.
Longtemps frappé d'ostracisme, il est le premier artiste non-conformiste à être officiellement reconnu en 1992 dès la fin de la Pérestroïka par une rétrospective à la Galerie Trétiakov, l'un des trois plus grands musées russes. Claude Bernard, grand galeriste parisien, a découvert Steinberg à Moscou en 1986 et l'a fait connaître en France et aux Etats-Unis. Plusieurs hommages importants lui ont été récemment rendus : Durant l'été 2014, deux ans seulement après sa disparition, le musée Pouchkine lui consacre sa première exposition à titre posthume.
En janvier 2015 l'Ermitage de Saint-Pétersbourg lui dédie une salle personnelle. En mars 2015 s'ouvrira une grande exposition au musée de Wiesbaden, en Allemagne où il est reconnu et présent dans de nombreux musées majeurs, dont le Ludwig de Cologne. Steinberg a peint au-delà des contingences chaotiques de la vie sociopolitique, au service de son art, lui-même au service de réalités spirituelles encore plus hautes.
Sa peinture est une poésie silencieuse. On peut y voir l'âme et l'immensité de la Russie. Sa peinture géométrique est métaphysique, tournée vers le futur, belle parce qu'elle exprime au moyen des symboles ce qui touche au Beau. Le livre : Cette monographie, la première, est l'hommage de la France où il a vécu et travaillé durant 25 ans. Edik Steinberg représente la Russie qu'on aime, celle de Kandinsky, de Chagall, de Tolstoï, de Dostoïevski, et celle de Kasimir Malevitch et son célèbre "Carré Noir" peint en 1915, omniprésent dans l'oeuvre de Steinberg.
Les auteurs vont parcourir la France pour présenter cet immense artiste et son langage géométrique universel porteurs de clefs essentielles sur les grands thèmes d'aujourd'hui, l'environnement, le mieux vivre ensemble et la spiritualité. Bilingue Français Russe. Format 24 x 30 cm. 432 pages, dont 3 dépliants de 8 pages. 395 reproductions et 120 photos. Ouvrage relié + jaquette. Les co-auteurs : Gilles Bastianelli, biographe, documentariste, photographe Galina Manevich, historienne, critique, veuve de l'artiste.
Préface de Dominique Fernandez, de l'Académie française. Essai de Jean-Claude Marcadé, historien d'art, directeur de recherche au CNRS.



Para mejorar la navegación y los servicios que prestamos utilizamos cookies propias y de terceros. Entendemos que si continúa navegando acepta su uso.
Infórmese aquí  aceptar cookies.