Eventos

mar 27 Jun 2017

WORLD PRIDE 2017 | Pourquoi la colère est-t-elle nécessaire? Réflexion avec Didier Eribon et Edouard Louis

WORLD PRIDE 2017 | Pourquoi la colère est-t-elle nécessaire? Réflexion avec Didier Eribon et Edouard Louis

Mardi 27 juin à 20h au Théâtre de l’Institut français de Madrid. En français avec traduction simultanée. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Réservation recommandée.

Madrid est la ville qui accueille cette année le Congrès International des Droits de l’Homme LGBTIQ, organisé dans le cadre de la World Pride 2017. À cette occasion, l’Institut français de Madrid a l’honneur de recevoir Didier Eribon et Edouard Louis, deux auteurs et philosophes reconnus mondialement dont leurs travaux respectifs abordent, entre autres, les questions du genre et les droits de la communauté homosexuelle.

Pour leur intervention à l’Institut français de Madrid, les auteurs ont choisi de réfléchir sur l’importance de la colère et le rôle que peuvent jouer les écrivains, les artistes et les intellectuels dans son émergence.

 « Toute personne qui s’interroge sur le monde dans lequel nous vivons se pose nécessairement cette question : Pourquoi la colère est-elle un sentiment aussi rare? Pourquoi, en dépit de la violence qui structure les rapports entre les individus - l’homophobie, la violence de classe, la domination masculine ou encore le racisme -  la colère émerge-t-elle si peu souvent ? Quels sont les mécanismes historiques, sociaux, politiques...  qui nous poussent à accepter l’état du monde comme normal ? ». Ces questions seront analysées par les auteurs, au cours d’une rencontre où le public aura la possibilité d’échanger avec les philosophes sur ce sujet d’actualité.

Didier Eribon et Édouard Louis participeront également au Congrès International des Droits de l’Homme LGBTIQ, célébré du 26 au 28 juin à la faculté de Philosophie de l’Université Autónoma de Madrid. Edouard Louis interviendra le lundi 26 juin à 10h pour parler de « la littérature et la communauté LBGTIQ ». Didier Eribon, pour sa part, participera le même jour à 15h à une table ronde sur « La construction culturelle de la haine ». Le programme complet est disponible à l’adresse suivante : http://www.worldpridemadrid2017.com/summit 

 

Né à Reims en 1953, Didier Eribon est sociologue et philosophe français. Il est professeur à la faculté de philosophie, sciences humaines et sociales à l’Université d’Amiens et chercheur au Centre de recherches sur l’action publique et le politique – Épistémologie et sciences sociales (CURAPP-ESS).

Il est l'auteur de nombreux livres, parmi lesquels Réflexions sur la question gayUne morale du minoritaireRetour à Reims et La Société comme verdict. Il a placé au centre de son œuvre plusieurs thèmes essentiels : la formation du sujet, l’inconscient et l’auto-analyse, le système scolaire, les classes et les identités sociales, les catégories de la politique et les mouvements sociaux.

Principes d’une pensée critique (Fayard, 2016), son dernier recueil d’essais, lui permet d’expliciter et de systématiser le projet situé au centre de ses recherches, reposant sur l’élaboration d’une théorie radicalement historique et sociale des subjectivités individuelles et des groupes, de la logique de la domination et de la résistance. Il renouvelle ainsi la réflexion sur un ensemble de questions qui sont au cœur du débat à l'échelle internationale, proposant une définition des conditions d'une pensée critique.

 

 

 

Edouard Louis est né en 1992 en Picardie. Il est diplômé par l’École Normale Supérieure de Paris et continue ses études à École des hautes études en sciences sociales. En 2013, il dirige l’ouvrage collectif Pierre Bourdieu. L’insoumission en héritage(PUF), autour de l’auteur qui constitue une source d’inspiration pour le jeune écrivain. 

En 2014, il publie En finir avec Eddy Bellegueule aux éditions du Seuil, un roman autobiographique très bien accueilli par la critique et traduit dans une vingtaine de langues.

Son dernier roman, Histoire de la violence (Seuil, 2016) retrace l’histoire d’une rencontre qui termine en agression. Dans ce texte, l’auteur propose une histoire de la violence et de ses origines, en insistant sur les raisons et les causes.

 

 

 

Mardi 27/06 à 20h00

Théâtre de l’Institut français de Madrid - C/ Marqués de la Ensenada, 10

Entrée libre dans la limite des places disponibles – Réservation recommandée

 


Para mejorar la navegación y los servicios que prestamos utilizamos cookies propias y de terceros. Entendemos que si continúa navegando acepta su uso.
Infórmese aquí  aceptar cookies.