Eventos

mar 13 Dic 2016

PRÉSENTATION DE LIVRE | "Terreur dans l’Hexagone, Genèse du djihad français" de Gilles Kepel

PRÉSENTATION DE LIVRE | "Terreur dans l’Hexagone, Genèse du djihad français" de Gilles Kepel

Mardi 13 décembre à 20h au Théâtre de l’Institut français de Madrid, le professeur spécialiste de l’islam et du monde arabe contemporain Gilles Kepel présentera son livre “Terreur dans l’Hexagone”. En français avec traduction simultanée en espagnol. Réservation recommandée.

Un peu plus d’un an après les attaques du Bataclan à Paris, Gilles Kepel viendra à la rencontre du public madrilène pour présenter son livre et ouvrir le débat sur un sujet brûlant.

Parmi les ouvrages qui ont fleuri en France après les attentats contre Charlie Hebdo perpétrés en janvier 2015, et ceux du 13 novembre de la même année, on trouve celui de Gilles Kepel, co-écrit avec Antoine Jardin, qui se donne pour ambition comme l’indique le sous-titre, d’explorer les germes du terreau djihadiste français. Paru en décembre 2015 chez Gallimard, traduit en espagnol sous le titre El terror entre nosotros - Terreur dans l’Hexagone de son titre original-, malgré un titre et une couverture inquiétantes, est un ouvrage dépassionné, pertinent et bien documenté.

Quand certains n’envisagent les récentes attaques terroristes que par le prisme de la religion et de ses dérives idéologiques, Kepel propose une analyse très ancrée dans la vie sociale et politique française.

Il prend pour point de départ l’année 2005, charnière à ses yeux puisqu’elle est celle des émeutes de Clichy, durement réprimées par le gouvernement Sarkozy et peu considérées par la gauche, et auxquelles fera suite un « appel à la résistance islamique mondiale » lancé sur internet ; c’est aussi l’année où le journal danois Jyllands-Posten publie des caricatures du prophète Mahomet, où des attentats sont perpétrés à Londres et où Dieudonné prend son essor sur les planches des théâtres français. En 2005 également, toujours en France, une des premières filières importantes de l’islamisme radical est démantelée à Paris ; dans le même temps dans la région toulousaine, Olivier Corel fait naître autour de lui un autre groupe, Artigat, dont sortira le tristement célèbre Mohamed Merah. De toutes ces figures-clefs, dont les patronymes ont été maintes fois répétés dans les médias et nous sont devenus familiers, Gilles Kepel présente des portraits détaillés et complexes.

Il croise les parcours individuels, aux influences locales, avec les mandats des deux chefs d’États aux prises avec une problématique moderne, qui ont façonné plus largement la société ; en posant aussi la question de leur possible responsabilité dans l’intégration sociale de la jeunesse issue de l’immigration.

Il s’interroge également sur les nouvelles références d’un « djihadisme de troisième génération » qui peuvent se trouver sur internet, à la portée d’un public jeune et influençable.

On l’aura compris, Gilles Kepel utilise de multiples outils pour mener sa recherche, et explore divers champs : les médias, la sociologie, l’histoire moderne, les statistiques… Sa présence à Madrid, capitale qui a également connu ses propres heures sombres, est l’opportunité d’assister à une présentation croisée avec l’expérience d’un autre spécialiste sur un fléau moderne.

 

Gilles Kepel est un politologue spécialiste de l’islam et du monde arabe, collaborateur de grands journaux internationaux comme Le MondeEl PaísLa RepubblicaNew York Times, et chroniqueur radiophonique. Il est aussi professeur  des universités à l’Institut d’études politiques de Paris, et membre du haut conseil de l’Institut du monde arabe.

Depuis 1984, il publie et dirige de nombreux ouvrages de recherches. Terreur dans l’Hexagone est son avant-dernier ouvrage, et pour lequel il a reçu le Prix de la Revue des deux mondes 2016. Il précède le récent La fracture, co-publié par Gallimard et France Culture.


Para mejorar la navegación y los servicios que prestamos utilizamos cookies propias y de terceros. Entendemos que si continúa navegando acepta su uso.
Infórmese aquí  aceptar cookies.