Eventos

jue 17 Nov 2016

CONVERSATION LITTÉRAIRE | Romain Puértolas avec Napoléon

CONVERSATION LITTÉRAIRE | Romain Puértolas avec Napoléon

Dans le cadre du cycle littéraire “Charla con inmortales 2”, le jeudi 17 novembre à 20h au Théâtre de l’Institut français de Madrid (c/ Marqués de la Ensenada, 10). Réservation récomandée. Entrée libre dans la limite des places disponibles. 

Le cycle des Charlas con Imortales se poursuit avec une nouvelle conversation littéraire pour le moins originale : Romain Puértolasréinvente et prolonge la vie du grand Napoléon, à travers sa dernière création romanesque Re-vive l’Empereur! (Le Dilettante, 2015). Imaginez une rencontre entre l’homme de pouvoir mort en martyre à Sainte Hélène et un jeune écrivain au succès grandissant qui le ressuscite et s’improvise biographe de sa seconde vie déjantée. 

Et si l’Histoire officielle avait menti? Si l’Empereur avait passé près de deux siècles enfermé dans un bloc de glace, à attendre une décongélation fortuite? Habillé à la mode de notre siècle, ses velléités belliqueuses seraient-elles intactes? « La vérité historique est souvent une fable convenue », disait Napoléon. « Le décalage historique est un ressort comique », affirme Puértolas. On fait le pari que la rencontre ne manquera pas de piquant !

 

Napoléon n’est pas mort, du moins pas tout à fait : son corps a été pris dans les glaces de la mer du Nord. Fortuitement repêché par un chalutier, et escorté de son fidèle cheval Vizir, l’ancien Empereur est rapatrié en France par le sympathique commandant de bord, qui l’initie aux coutumes de la vie occidentale moderne. Au même moment, la capitale est mise à feu et à sang par les terroristes qui ont frappé L’Hebdo des Charlots… Il n’en faudrait pas moins pour déstabiliser un homme s’éveillant d’un si profond sommeil, mais le génie militaire de l’aigle corse n’est pas mort : Napoléon entend bien mener une guerre hautement stratégique contre le nouvel ennemi islamiste du siècle ! Fort d’une armée constituée de cabossés de la vie recrutée au hasard des rues parisiennes, arborant un jean slim et un T-shirt Shakira, l’Empereur s’embarque dans une aventure haute en couleurs, qui le mènera d’un hôtel Formule 1 jusqu’au repère des ennemis, en passant par l’institution où sont internés tous les doux mégalomanes se prenant pour… lui-même.

Surfant sur la vague de l’actualité la plus tragique en lui opposant un humour triomphal, Puértolas signe un roman au rythme effréné. Son Napoléon 2.0 rappelle Hibernatus ou Les Visiteurs, son humour penche tantôt vers le loufoque des Monty Python, tantôt vers la caricature décomplexée quand la CGT devient la « Confrérie des Grognards Tristes ». Un brin d’irrévérence et beaucoup d’audace, une imagination foisonnante, ce roman est un cocktail à déguster en Français.

 

Romain Puértolas est un jeune auteur montant dans le paysage littéraire français. Hispanophone, il a d’abord été DJ, professeur de langues, auxiliaire de vol et policier avant d’être écrivain, ce qu’il vit comme un conte de fée.

Son premier roman, L’Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, publié en 2013 aux éditions Le Dilettante, a été repris aux éditions du Livre de Poche, vendu comme best-seller à plus de 455 000 exemplaires en France, traduit dans trente pays, et est actuellement en train d’être adapté au cinéma. 

Avec  La petite fille qui avait avalé un nuage grand comme la tour Eiffel, l’auteur présente en 2015 son deuxième roman, à l’humour loufoque et déjanté qui caractérise son œuvre.  

 


Para mejorar la navegación y los servicios que prestamos utilizamos cookies propias y de terceros. Entendemos que si continúa navegando acepta su uso.
Infórmese aquí  aceptar cookies.