Eventos

jue 09 Jun 2016

CONVERSATION LITTÉRAIRE : Maylis de Kerangal avec Lampedusa

CONVERSATION LITTÉRAIRE : Maylis de Kerangal avec Lampedusa

Le jeudi 9 juin à 20h au Théâtre de l’institut français de Madrid (c/ Marqués de la Ensenada nº 10). Réservation recommandée dans la limite des places disponibles. En français avec traduction simultanée en espagnol.

Pour nous présenter son roman  A ce stade de la nuit  sorti depuis 2015 en France, Maylis de Kerangal dialoguera avec les sables mortifères de Lampedusa et nous livrera une réflexion intime sur l'actualité la plus cruelle où se télescopent le nom d'une île sicilienne et celui de l'auteur du “Guépard”, Giuseppe Tomasi di Lampedusa. Véritable «révélation de la littérature contemporaine francaise» le succès de Maylis de Kerangal s’est d’ores et déjà exporté en Espagne, où elle est récompensée du Premio Llibreter de Catalogne  en 2015 pour son roman Réparer les vivants publié chez Anagrama.  

Écrit à la première personne, cet intense récit sonde un nom propre et ravive, dans son sillage, un imaginaire traversé de films aimés, de paysages familiers, de lectures nomades, d’écrits antérieurs. Lampedusa, île de littérature et de cinéma devenue l’épicentre d’une tragédie humaine. De l'inhospitalité européenne aussi. Entre méditation nocturne et art poétique À ce stade de la nuit est un jalon majeur dans le parcours littéraire de Maylis de Kerangal. 

Maylis de Kerangal est née en 1967 à Toulon. Fille d’un officier de marine et d’une enseignante, elle grandit au Havre, puis s’installe à Paris en 1985 pour poursuivre ses études. Au début des années 1990, elle est engagée comme éditrice jeunesse aux éditions Gallimard.

Marquée par des auteurs comme Scott Fitzgerald, Virginia Woolf ou Joseph Conrad, Maylis de Kerangal publie son premier roman aux éditions Verticales en 2000, Je marche sous un ciel de traîne. Editrice, romancière et nouvelliste, membre de la revue Inculte, M.de Kerangal remporte le Prix Médicis en 2010 avecNaissance d’un pont.

En 2012 l’écrivaine obtient le Prix Landernau pour son roman Tangente vers l’est.  Réparer les vivants, publié en 2013, lui vaut de nombreux prix dont le Grand prix RTL-Lire 2014 et le Prix Relay 2014. Ce roman est publié en Espagne par Anagrama et obtient par ailleurs le Premio Llibrere remis par la Guilde des libraires de Catalogne.

 


Para mejorar la navegación y los servicios que prestamos utilizamos cookies propias y de terceros. Entendemos que si continúa navegando acepta su uso.
Infórmese aquí  aceptar cookies.